« J'ai toujours craint le pathos, j'étais pétrifié par ça ! » Mélanie Thierry

Dés sa première projection en août dernier au Festival du film francophone d’Angoulême, j’ai eu un véritable et énorme coup de cœur pour LA VRAIE FAMILLE, le second long métrage de Fabien Gorgeart après DIANE A LES EPAULES.

Le film, largement inspiré de la vie du réalisateur quand il était enfant, raconte l’histoire d’Anna, 34 ans, qui vit avec son mari, ses deux petits garçons et Simon, un enfant placé chez eux par l’Assistance Sociale depuis l’âge de 18 mois et qui a désormais 6 ans. Un jour, le père biologique de Simon exprime le désir de récupérer la garde de son fils. C’est un déchirement pour Anna, qui ne peut se résoudre à laisser partir celui qui l’a toujours appelée « Maman »

Avec LA VRAIE FAMILLE, Fabien Gorgeart signe une ode magnifique et déchirante à l’amour maternel et ose le mélodrame, sans fausse pudeur mais avec une intelligence et une retenue de tous les instants. Une des forces de ce film, qui ne verse jamais dans l’écueil du pathos, est de ne jamais être manichéen. Il n’y a pas de bons et de méchants mais juste une situation incroyablement complexe et émotionnellement puissante.

Le metteur en scène, en permanence au plus près de ses personnages, imprime au film une belle fluidité avec la complicité de comédiens tous remarquables. Si Lyes Salem et Félix Moati sont absolument irréprochables, c’est évidemment Mélanie Thierry qui retient tous les regards. La profondeur, l’intensité du sien (et celui d’Anna, son personnage) est sidérant ! Impossible de s’en détacher et de ne pas ressentir jusqu’au moindre détail de ses sentiments, notamment quand elle demande à Simon (le très jeune Gabriel Pavie qui va vous bouleverser aussi) de ne plus l’appeler Maman. Elle semble ne jamais jouer, elle est Anna ! Mélanie Thierry est sans aucun doute, c’est mon avis et je le partage 😊, la plus grande actrice de ces dernières années. LA DOULEUR, EN THERAPIE et LA VRAIE FAMILLE, entre autres, sont là pour le prouver.

En août dernier, lors du Festival du film francophone d’Angoulême, le film a remporté, à juste titre, le Valois du jury et le Valois de la meilleure actrice pour Mélanie Thierry. J’ai eu le plaisir d’échanger avec Fabien Gorgeart sur ce film à la fois très personnel et universel. 3 mois plus tard, après avoir revu le film au Festival de Sarlat, j’ai eu le bonheur de retrouver le magnifique couple de LA VRAIE FAMILLE, Mélanie Thierry & Lyes Salem.

N’hésitez pas à partager ce très beau moment de cinéma et cette interview, par la même occasion avec vos proches 😊

Partagez
Tweetez
Enregistrer
Partagez