LA CHAÎNE (The Defiant Ones)

Drame / Thriller – 1958 – 1h36 – Etats-Unis
Réalisation : Stanley Kramer
Scénario : Nathan E. Douglas, Harold Jacob Smith
Distribution : Tony Curtis, Sidney Poitier, Theodore Bikel…

Sorti en salles le 21 janvier 1959

Disponible en VOD, Blu ray & DVD, le 8 novembre chez L’Atelier d’images

Image : Noir et blanc – 16/9  – 1.66 :1
Audio : Français 2.0 mono – Anglais 2.0 mono –  Audio description Français
Sous-titres : Français

Le pitch
Joker Jackson et Noah Cullen sont deux prisonniers en cavale. Evadés d’un camp de travaux forcés du sud des Etats-Unis, les deux hommes, attachés l’un à l’autre par une chaîne d’acier, sont néanmoins séparés par une haine féroce. Implacablement poursuivis par des gardiens et des chiens, ils vont devoir mettre de côté leurs différences s’ils veulent survivre…

L’avis Cin’Ecrans
LA CHAÎNE est le troisième long-métrage réalisé par Stanley Kramer. Un film qui sort à la fin des années 50, une époque où les Etats-Unis sont encore profondément marqués par la ségrégation.  
Si le film surprend encore aujourd’hui par la force de son propos et par son profond humanisme, on est en droit de trouver le jeu de Tony Curtis et Sidney Poitier un peu appuyé (la faute à des dialogues parfois trop démonstratifs…).
Reste un film témoin de son temps et important pour la représentation des Noirs dans le cinéma américain. Grâce, entre autres, à son scénario et au beau travail du directeur de la photographie, LA CHAÎNE va même au-delà de la simple curiosité pour cinéphile et trouve encore aujourd’hui un véritable intérêt historique et cinématographique. A découvrir donc !  

L'ombre d'un mensonge Michelle Fairley Bouli Lanners

Bonus DVD
 « Stanley Kramer, l’éveil de la conscience » par Sylvain Lefort co-fondateur de Revus et Corrigés (2022, 35’02”)
Analyse de séquence par Sylvain Lefort (2022, 10’51”)
Bande-annonce originale (VOST)
Bandes-annonces L’Atelier d’Images

Comme souvent, L’Atelier d’images soigne ses sorties. Pour LA CHAÎNE, maillon incontournable de la carrière du réalisateur / producteur Stanley Kramer, l’éditeur nous propose une version restaurée HD qui rend particulièrement justice au beau travail sur l’image de Sam Leavitt, récompensé à juste titre de l’Oscar 1959 de la meilleure photographie pour ce film.

Côté bonus, nous sommes gâtés puisque L’Atelier d’images a fait appel à Sylvain Lefort qui resitue avec force précisions, la place de LA CHAÎNE dans la riche filmographie de Stanley Kramer comme réalisateur mais aussi comme producteur. Passionné par son sujet, le journaliste nous apprend ainsi à quel point Stanley Kramer, malgré environ 80 nominations aux Oscars pour ses 15 réalisations, est resté un cinéaste mal aimé, voire dédaigné par une partie de la profession et de la presse (notamment en France).
En complément de cette belle évocation de la carrière de Stanley Kramer, Sylvain Lefort nous régale d’une analyse de séquence bienvenue et très argumentée.
Un bonus d’excellente facture, complété par la bande annonce de l’époque en VOST…

Partagez
Tweetez
Enregistrer