Le réalisateur de MEDECIN DE CAMPAGNE & PREMIERE ANNEE revient le 5 avril sur C+ & myCANAL avec une seconde saison d’HIPPOCRATE, la série qui fait suite à son film homonyme.

HIPPOCRATE 2
Une série créée et réalisée par Thomas Lilti
Scénario : Anaïs Carpita, Claude Le Pape, Thomas Lilti avec la collaboration de Mehdi Fikri, Julien Lilti & Charlotte Sanson.
Distribution : Louise Bourgoin (Chloé Antovska), Alice Belaïdi (Alyson Lévêque), Karim Leklou (Arben Bascha), Zacharie Chasseriaud (Hugo Wagner), Anne Consigny (Muriel Wagner), Bouli Lanners (Olivier Brun), Géraldine Nakache (Nathalie Ferrand)…

Une création originale C+ en 8 épisodes de 52 minutes, diffusée en exclusivité sur C+, tous les lundis à partir du 5 avril à raison de 2 épisodes par soirée. Egalement disponible A la demande sur myCANAL.

Le pitch : A l’hôpital, Hugo et Alyson cherchent encore leurs marques ; Chloé, elle, tente de revenir malgré sa santé fragile… Après le grand succès de la saison 1, ce nouvel opus place les héros face à une situation extrême : une inondation aux urgences oblige soignants et malades à se replier en médecine interne… Tableau hyper réaliste d’un hôpital exsangue et d’un personnel sous pression, cette nouvelle saison raconte, à nouveau, l’engagement, l’abnégation et la passion des soignants, toujours portés par un casting exceptionnel. Tant dans leur propos que dans leur fabrication fortement marquée par la crise de la COVID-19, ces huit épisodes épousent les secousses majeures de l’année écoulée, et rendent hommage au courage des soignants.

Et alors… 

Si la saison 1 d’Hippocrate avait séduit sans mal l’amateur que je suis du cinéma humaniste de Thomas Lilti, la seconde saison actuellement diffusée sur Canal + m’a carrément emballée.
Il faut dire que le cinéaste – médecin n’a pas son pareil pour nous plonger au cœur d’un monde que chacun a déjà fréquenté sans forcément bien le connaître. Un monde avec ses codes et son quotidien souvent pesant (même si l’humour et une forme de trivialité y cohabitent également), la faute à un manque cruel de moyens matériels et humains…

Même avec la meilleure volonté du monde, nos soignants qui se dépassent très (trop) souvent, sans même une simple reconnaissance de base, ne peuvent faire des miracles en permanence. C’est terrible, c’est cruel mais cette situation perdurera, tant qu’une volonté politique forte n’y mettra pas un terme. C’est cet aveu d’impuissance, de désenchantement que dresse Thomas Lilti à travers le récit du parcours croisé et des interrogations de ses principaux protagonistes.
Et pourtant, tous y ont cru (Hugo/ Zaccharie Chasseriaud ou Chloé/Louise Bourgoin rongés par le doute), ou veulent encore y croire (Arben/Karim Leklou prêt à tout pour exercer).

Saluons, à ce titre, l’absolue justesse et l’équilibre de ce magnifique casting. On retrouve avec beaucoup de plaisir et d’émotion les principaux protagonistes de la saison 1, mais aussi quelques petits nouveaux comme le génial Bouli Lanners, alias Olivier Brun, récent chef des urgences (l’émotion provoquée par son 1er échange avec Arben…), ou de Théo Navarro-Mussy dans le rôle d’Igor, un jeune interne qui donne beaucoup de sa personne…

Thomas Lilti signe, sans aucun doute, avec cette saison 2 d’Hippocrate, son œuvre la plus aboutie. Une série remarquablement écrite interprétée et mise en scène, qui nous entraine au cœur des Urgences et du quotidien de ses médecins, soignant.es, infirmier.es.
Gageons qu’un jour, cet hôpital en péril et situation de crise permanente, montré par le cinéaste ne sera plus que pure fiction… Thomas Lilti pourra alors passer à autre chose et aborder d’autres sujets avec le même talent, la même bienveillance. On a hâte !

A propos 

HIPPOCRATE & COVID
Fortement marquée par la crise de la Covid 19, le tournage de cette seconde saison d’HIPPOCRATE a été interrompue le 16 mars pour ne reprendre que 3 mois plus tard. Un temps que le réalisateur a mis à profit pour prêter main forte aux soignants en tant que médecin bénévole.

LE SERMENT
En attendant avec impatience de découvrir la suite des aventures de Chloé, Alyson, Arben et Hugo, je ne peux que vous conseiller la lecture du 1er livre de Thomas Lilti, né à la suite de cette expérience inattendue pour le cinéaste et médecin qui n’a jamais cessé d’interroger la pratique de la médecine dans ses films (HIPPOCRATE, MEDECIN DE CAMPAGNE, PREMIERE ANNEE)  et dans HIPPOCRATE, la série.

Dans LE SERMENT (éditions Grasset), Thomas Lilti nous livre un passionnant récit de vie, sur le quotidien des soignants mais aussi un témoignage très personnel sur sa vie, ses choix, son engagement, ses doutes et sa légitimité à rejoindre ses collègues de l’hôpital à l’occasion du 1er confinement.

LE + MYCANAL
Parallèlement à la diffusion de cette seconde saison, dès le 5 avril , myCANAL nous invite à découvrir HIPPOCRATE, L’OREILLE INTERNES.
Ce podcast de 4 x 20 minutes raconte, en son, sensations et confessions, le quotidien à l’hôpital de quatre internes, aux parcours, motivations et ambitions très différents. Mais tous partagent la même quête de légitimité et d’assurance : celle de jeunes adultes plongés dans un monde professionnel à la fois noble, trivial et exigeant.

Partagez
Tweetez
Enregistrer