- TROMPERIE -

Un film réalisé par Arnaud Desplechin
Scénario : Arnaud Desplechin et Julie Peyr d’après l’œuvre de Philip Roth « Deception »

Drame – Romance – 1h45 – France
Distribution : Denis Podalydès, Léa Seydoux, Emmanuelle Devos, Anouk Grinberg, Rebecca Marder

Sorti en salles le 22 décembre 2021
Disponible en VOD, DVD & Blu Ray chez Le Pacte

Langue : Français. Sous-titres : DTS-HD MA 5.1 et 2.0 français. Image : 16/9

Le pitch
Londres – 1987. Philip est un écrivain américain célèbre exilé à Londres. Sa maîtresse vient régulièrement le retrouver dans son bureau, qui est le refuge des deux amants. Ils y font l’amour, se disputent, se retrouvent et parlent des heures durant ; des femmes qui jalonnent sa vie, de sexe, d’antisémitisme, de littérature, et de fidélité à soi-même

L’avis Cin’Ecrans
Alors que le festival de Cannes présente en compétition FRERE ET SŒUR, le nouveau film d’Arnaud Desplechin (sortie simultanée en salles ce vendredi 20 mai), Le Pacte nous invite à (re)découvrir TROMPERIE, son précédent long-métrage sorti en salles en décembre dernier.
Ce film, lui aussi présenté à Cannes l’an passé, dans la section Cannes Première est une œuvre singulière mais parfois absconse autour du désir et de la parole. Avec la complicité de comédiens entièrement dévoués au texte, Arnaud Desplechin semble à l’aise avec l’univers et les mots de Philip Roth mais peine néanmoins à imprimer sa personnalité et son humour distancié à cette adaptation du roman (DECEPTION – 1990).   
Après un très réussi détour par le thriller psychologique avec ROUBAIX UNE LUMIERE, le réalisateur peine à convaincre avec ce TROMPERIE qui mérite néanmoins le détour et votre curiosité même s’il manque parfois de chair, de vie.
Un vrai paradoxe sur un sujet aussi charnel.

Bonus DVD
On découvre en bonus sur le DVD et le Blu Ray de TROMPERIE deux entretiens assez passionnants l’un avec Denis Podalydès et le second avec Arnaud Desplechin.
Le scénariste réalisateur se confie notamment sur les circonstances, celles du confinement, qui l’ont amené à travailler sur cette adaptation du roman de Philip Roth qu’il pensait impossible.
On regrettera simplement de ne pas retrouver ici de témoignage de Léa Seydoux sur sa seconde expérience avec Arnaud Desplechin après ROUBAIX, UNE LUMIERE en 2019

Partagez
Tweetez
Enregistrer