Quel plaisir de découvrir un palmarès en phase avec son propre ressenti devant les films présentés en sélection. Il faut dire que Patrick Fabre, directeur artistique du festival, affiche depuis toutes ces années un goût assez sûr et surtout un amour et une passion immodérée pour le cinéma mais aussi pour celles et ceux qui le font.

Et cette année, la sélection était de très bonne tenue. Si j’ai pu avoir quelques réserves sur certains films, je dois dire que la totalité de la sélection 2022, en ou hors compétition s’est avérée plus que séduisante.

Mais revenons, pour le moment, sur le palmarès de cette belle édition du festival annoncé au cours de la traditionnelle cérémonie de clôture et la diffusion du très beau film d’Alexis Michalik UNE HISTOIRE D’AMOUR.

Si le soleil s’est un peu fait désirer cette semaine sur la cité basque, il s’est en revanche frayé une très belle place au cœur du palmarès de la 9ème édition du Festival international du film de Saint Jean de Luz.

En effet, NOS SOLEILS, second long métrage de la réalisatrice espagnole Carla Simon, déjà récompensé de l’Ours d’Or à Berlin, s’est vu attribuer le prix SFCC de la critique (présidé cette année par Franck Finance Madureira) ainsi que le Prix de la mise en scène décerné par le jury de Géraldine Pailhas.

Un autre film a été deux fois couronné par ce jury composé de Valérie Karsenti, Charlène Favier, Jean-Paul Gaultier et Stéphane Foenkinos.
Il s’agit de BUTTERFLY VISION, premier long métrage de fiction du jeune réalisateur et producteur ukrainien Maksym Nakonechnyl, qui repart de la cité basque avec le Grand Prix du jury ainsi que le prix d’interprétation pour Rita Burkovska.

Le prix d’interprétation masculine a été attribué à Adam Bessa, déjà à Cannes dans la sélection Un certain regard, pour sa bouleversante interprétation du personnage d’Ali dans l’excellent HARKA de Lofty Nathan.

Autre film très remarqué cette semaine ALMA VIVA de la réalisatrice franco-portugaise Cristèle Alves Meira s’est vu attribuer une première mention spéciale du jury et une seconde, celle du jury jeunes qui ont ainsi tenu à soutenir ce très bel et envoutant premier long métrage.

Le prix du jury jeune est allé à Guillaume Gouix pour AMORE MIO, son premier long métrage après 3 courts, eux aussi présentés à Saint Jean de Luz au fil des ans. Un film d’une liberté et d’une sincérité absolues, porté par deux actrices magnifiques Alysson Paradis et Elodie Bouchez.

Quant au Prix du public, toujours très convoité, il a été décerné au premier et très beau long d’Emilie Frèche LES ENGAGÉS avec Benjamin Lavernhe et Julia Piaton.
Soulignons à ce propos que cette année, ce sont plus de 7000 spectateurs dont 1400 scolaires qui ont assisté aux différentes séances proposées au cinéma Le Sélect,  soit une très belle augmentation de 30% par rapport à l’an passé… Un immense bravo à Patrick Fabre, à Xabi Garat (le très actif et sympathique directeur du Sélect) et à l’ensemble des équipes d’organisation du festival. 
Jean-Luc

PALMARÈS COMPLET

Grand Prix parrainé par Blue Efficience
Maksym Nakonechnyi pour BUTTERFLY VISION (sortie en salles le 12 octobre – Pyramide distribution)
Mention Spéciale
Cristèle Alves Meira pour ALMA VIVA (sortie en salles le 15 mars 2023 – Tandem)

Prix d’Interprétation Masculine parrainé par le conseil départemental
Adam Bessa pour HARKA de Lofty Nathan (sortie en salles le 2 novembre – Dulac distribution)

Prix d’Interprétation Féminine parrainé par Joacasino
Rita Burkovska pour BUTTERFLY VISION de Maksym Nakonechnyi (sortie en salles le 12 octobre – Pyramide distribution)

Prix de la Mise en Scène
Carla Simon pour NOS SOLEILS (sortie en salles le 18 janvier 2023 – Pyramide distribution)

AUTRE PRIX

Prix du jury jeunes parrainé par Porosus
Guillaume Gouix pour AMORE MIO (sortie en salles le 1er février 2023)
Mention Spéciale
Cristèle Alves Meira pour ALMA VIVA (sortie en salles le 15 mars 2023 – Tandem)

Prix du Public parrainé par France TV
Emilie Frèche pour LES ENGAGES (sortie en salles le 16 novembre – Tandem)

PRIX SFCC de la critique
Carla Simon pour NOS SOLEILS (sortie en salles le 18 janvier 2023 – Pyramide distribution)

D’autres prix consacrés aux courts métrages, ont été remis lors d’une cérémonie dédiée, jeudi soir, avant la présentation du long métrage de Stéphane Freiss TU CHOISIRAS LA VIE

Prix du publiccourt métrage
Johann Dionnet pour JE JOUE RODRIGUE

Prix du jury jeune  – court métrage
Zoel Aeschbacher pour FAIRPLAY

Prix du jury – court métrage
Zoel Aeschbacher pour FAIRPLAY

Prix révélation Arda – court métrage
Mara Taquin pour TOUTES LES DEUX de Clara Lemaire Anspach

Prix du producteur. trice court métrage
Lucas Tothe de Punchline production pour HAUT LES CŒURS d’Adrian Moyse Dullin

BIENTÔT SUR CIN’ÉCRANS

Retrouvez prochainement sur Cin’Ecrans toutes les interviews réalisées à l’occasion de cette très belle 9ème édition du festival…
J’en profite pour remercier infiniment Elsa Grandpierre & Laurent Renard de m’avoir permis la réalisation de ces beaux et nombreux entretiens, mis en image par FX Guihot 🙂 

Adam Bessa – HARKA
Virginie Sauveur – MAGNIFICAT
Anissa Bonnefont, Ana Girardot & Aure Atika – LA MAISON
François Pirot – AILLEURS SI J’Y SUIS
Emilie Frèche & Benjamin Lavernhe – LES ENGAGÉS
Stéphane Freiss – TU CHOISIRAS LA VIE
Alysson Paradis & Elodie Bouchez – AMORE MOI
Alex Lutz – UNE COMÉDIE ROMANTIQUE
Jeanne Aslan – FIFI
Nicolas Giraud – L’ASTRONAUTE
Florent Gouëlou & Romain Heck – TROIS NUITS PAR SEMAINE
Lise Akoka – LES PIRES
Noémie Lefort – MON HÉROÏNE
Gilles Perret – REPRISE EN MAIN

José Garcia à contre-courant dans Le torrent
José Garcia à contre-courant dans Le torrent

Le torrent est le 6em long métrage d’Anne Le Ny. Après le drame et la comédie, la réalisatrice, scénariste et actrice s’essaie avec succès au thriller avec la belle complicité, entre autres, de José Garcia. Rencontre, non pas au sommet des Vosges, mais au cœur du Festival de Sarlat…

lire plus
Partagez
Tweetez
Enregistrer