« En toute humilité, j’ai trouvé que notre scénario était mignonnet… » Maïwenn

Avec cette sixième réalisation, Roschdy Zem ne s’est jamais autant dévoilé et nous offre sans aucun doute son plus beau film.
Avec l’aide précieuse de Maïwenn à l’écriture, l’acteur, scénariste et réalisateur nous plonge au cœur de l’intime avec cette histoire très personnelle inspirée de l’accident de l’un de ses frères et de ses conséquences sur les relations familiales.

« Maïwenn a ramené le film vers quelque chose de léger… » Roschdy Zem

Moussa a toujours été doux, altruiste et présent pour sa famille. À l’opposé de son frère Ryad, présentateur télé à la grande notoriété qui se voit reprocher son égoïsme par son entourage. Seul Moussa le défend, qui éprouve pour son frère une grande admiration. Un jour Moussa chute et se cogne violemment la tête. Il souffre d’un traumatisme crânien. Méconnaissable, il parle désormais sans filtre et balance à ses proches leurs quatre vérités. Il finit ainsi par se brouiller avec tout le monde, sauf avec Ryad…

LES MIENS est porté par une magnifique troupe de comédien.nes, qui, pour la plupart, sont des proches du réalisateur : Sami Bouajila, Maïwenn, Meriem Serbah, Rachid Bouchareb ou bien encore Nina Zem, sa propre fille qui fait ici des débuts très remarqués.

Ne ratez surtout pas l’occasion d’aller partager avec vos proches, cette comédie dramatique qui rappelle par moments le meilleur de la comédie italienne des années 70. Cruel et savoureux à la fois !

C’est à Sarlat dans le cadre de la 31ème édition du Festival du film que j’ai eu le grand plaisir d’échanger avec Roschdy Zem et Maïwenn, tous deux très en forme, sur leur belle collaboration à la fois au scénario et devant la caméra.

INTERVIEW ROSCHDY ZEM & MAÏWENN

José Garcia à contre-courant dans Le torrent
José Garcia à contre-courant dans Le torrent

Le torrent est le 6em long métrage d’Anne Le Ny. Après le drame et la comédie, la réalisatrice, scénariste et actrice s’essaie avec succès au thriller avec la belle complicité, entre autres, de José Garcia. Rencontre, non pas au sommet des Vosges, mais au cœur du Festival de Sarlat…

lire plus
Partagez
Tweetez
Enregistrer