« Le classique, c’est juste la base de tout … C’est vraiment ce que j’aime ! » Oumy Bruni Garrel

Née pour danser, Neneh est une petite fille noire de 12 ans qui vient d’intégrer l’école de ballet de l’Opéra de Paris. Malgré son enthousiasme, elle va devoir redoubler d’efforts pour s’arracher à sa condition et se faire accepter par la directrice de l’établissement, Marianne Belage. Cette dernière est en effet la garante des traditions et porteuse d’un secret qui la relie à la petite ballerine.

« Il faut vraiment voir le film pour se rendre compte du magnétisme, du charisme, de l’émotion qui déborde d’Oumy… » Ramzi Ben Sliman

NENEH SUPERSTAR, découvert en juin dernier au Festival du film de demain à Vierzon et revu en décembre au Festival du film de société de Royan, révèle une jeune actrice / danseuse au caractère bien trempé.
C’est peu de dire que Neneh/Oumy emporte tout sur son passage, notamment à l’Opéra de Paris où elle pose ses chaussons et impose sa nature de jeune fille ancrée dans son époque.

Dans la droite lignée d’un film comme BILLY ELLIOT et de son jeune protagoniste, NENEH SUPERSTAR est un conte social moderne, une comédie feel good qui vous emporte grâce à la folle énergie de la fougueuse Neneh. Un personnage qui donne, (même aux moins jeunes d’entre nous, si, si ! ), une furieuse envie de se lancer dans la danse… 😊

« En termes de physique, ce sont des canons qui datent de 350 ans… » Ramzi Ben Sliman

Mais, ne vous fiez pas aux apparences, NENEH SUPERSTAR n’est pas que ça, loin de là ! Il interpelle ainsi sur la question de la ségrégation sociale, de l’éducation parentale, du respect de l’enfant et de son désir profond ou du poids parfois imposé par le regard des autres. Le film interpelle et révolte quand il nous entraîne au cœur d’un système, celui de la sélection des potentielles futures étoiles avec des méthodes de travail parfois archaïques, encore pratiquées aujourd’hui …

Remarquablement incarné par la révélation Oumy Bruni Garrel, NENEH SUPERSTAR vaut également pour sa belle galerie de personnages secondaires interprétés avec justesse par Maïwenn, Cédric Kahn, Aïssa Maïga, Steve Tientcheu.

Je vous propose de découvrir ici ma rencontre, malheureusement trop rapide, avec Ramzi Ben Sliman et son enthousiasmante jeune interprète, Oumy Bruni Garrel. C’était en juin dernier, à l’occasion de la première édition du Festival du film de demain à Vierzon.

INTERVIEW RAMZI BEN SLIMAN & OUMY BRUNI GARREL

Partagez
Tweetez
Enregistrer