L'OMBRE D'UN MENSONGE

Drame – Romance – 2021 – 1h39- France
Réalisation : Bouli Lanners
Scénario : Bouli Lanners
Distribution : Michelle Fairley, Bouli Lanners, Andrew Still, Julian Glover, Clovis Cornillac…
Sorti en salles le 23 mars 2022

Disponible en VOD, BR & DVD chez Ad vitam

Image : Haute définition 1080P – 16/9 – Image 2.39
Audio : Anglais – Français (DTS-HD Master Audio 5.1 / DTS-HD Master Audio 2.0)
Sous-titres : Français et français pour sourds et malentendants – Audiodescription

Le pitch
Phil s’est exilé dans une petite communauté presbytérienne sur l’Île de Lewis, au nord de l’Ecosse. Une nuit, il est victime d’une attaque qui lui fait perdre la mémoire. De retour sur l’île, il retrouve Millie, une femme de la communauté qui s’occupe de lui. Alors qu’il cherche à retrouver ses souvenirs, elle prétend qu’ils s’aimaient en secret avant son accident…

L’avis Cin’Ecrans
Ce cinquième long-métrage de l’excellent Bouli Lanners vous a échappé lors de sa trop rapide sortie en salles ? Ne le laissez pas passer cette fois ci !
Avec L’OMBRE D’UN MENSONGE, l’acteur-réalisateur ne joue jamais le jeu de la séduction facile. Son cinquième long-métrage ne cherche jamais à s’imposer mais finit par vous gagner au fil du temps passé en compagnie de ses deux personnages principaux.

Le film est un parfait reflet de son territoire géographique, celui d’une île écossaise isolée, séduisante mais rugueuse, avec des habitants au caractère corseté voire revêche qu’il faut apprivoiser.

A ce territoire parfois hostile s’oppose la grande douceur du personnage incarné par Bouli Lanners. Derrière sa bonhommie naturelle, on devine aisément une énorme sensibilité. Et c’est un vrai bonheur de voir le comédien belge baisser à ce point la garde pour s’abandonner à un personnage qui nous bouleverse.  
Il faut dire qu’il est particulièrement bien accompagné par Michelle Fairley (GAME OF THRONES) qui donne corps avec beaucoup de subtilité à ce personnage de femme prisonnière de son mensonge, jusqu’au jour où…

Et puis, on sent à travers la richesse de composition de l’image et la très belle photographie du film (signée Frank Van Den Eeden) tout l’amour que Bouli Lanners porte à l’Ecosse.
S’ajoutent à cela quelques sublimes idées de mise en scène comme ces plans d’une infinie délicatesse sur les mains et les doigts de Phil et Millie qui se cherchent et se lient… ou à travers la séquence d’échanges de regards pudiques à travers un jeu de miroir…
Bref, l’air de rien, L’OMBRE D’UN MENSONGE fait partie de ces œuvres qui hantent durablement notre mémoire.   

L'ombre d'un mensonge Michelle Fairley Bouli Lanners

Bonus DVD
Entretien avec Bouli Lanners (14mn)
Un entretien avec le très attachant Bouli Lanners constitue le seul mais passionnant bonus proposé en complément de son dernier film.
L’acteur – scénariste et réalisateur fait une nouvelle fois fait preuve d’une grande humilité pour nous raconter l’aventure de son cinquième long-métrage qui ne fut pas de tout repos, que ce soit devant ou derrière la caméra.
Bouli Lanners nous apprend ainsi qu’il a tourné avec très peu de moyens, d’énormes contraintes de temps de tournage et sans scripte. Mais si avec sa toute petite équipe (dont Elise Ancion, sa femme chef costumière et Franck Van Den Eeden, son directeur de la photographie), ils ont dû travailler « comme des cowboys » pour contrer les méthodes et procédures anglo-saxonnes, le très affable Bouli Lanners estime que ces contraintes ont été au final très bénéfiques. Quant au bel accueil réservé au film pour sa sortie en salles, il précise dans cette interview « Je ne suis jamais content de ce que je fais, mais je suis content que le film touche au bon endroit ». Celui du cœur, en ce qui nous concerne !

Partagez
Tweetez
Enregistrer