L'ÉTÉ DERNIER

Drame – 1h44 (Blu ray) 1h40 (DVD) – 2023 – France
Réalisation :  Catherine Breillat
Scénario : Catherine Breillat avec la collaboration de Pascal Bonitzer
Avec Léa Drucker, Samuel Kircher, Olivier Rabourdin, Clotilde Coureau

Sorti en salles le 13 septembre 2023

Disponible en Blu ray, DVD et VOD – 6 février 2024 – Pyramide Vidéo

Image : 16/9 – Son : Français Dolby Audio DD 5.1 et 2.0
Sous titres français pour sourds et malentendants

L’histoire
Anne, avocate renommée, vit en harmonie avec son mari Pierre et leurs filles de 6 et 7 ans. Un jour, Théo, 17 ans, fils de Pierre d’un précédent mariage, emménage chez eux. Peu de temps après, il annonce à son père qu’il a une liaison avec Anne. Elle nie.

Le film ****
10 ans que Catherine Breillat n’avait pas tourné (ABUS DE FAIBLESSE en 2013). Avec L’ÉTÉ DERNIER, la réalisatrice nous livre sans aucun doute l’un de ses meilleurs films. Une œuvre intime, dérangeante et tumultueuse autour d’un amour transgressif.  

Sublimés par la photographie lumineuse de Jeanne Lapoirie, les interprètes de ce drame intense sont filmés au plus près par leur impétueuse réalisatrice.

Avec Anne, Léa Drucker campe un personnage au désir dévorant, toujours sur le fil, ambigüe à souhait et dont les failles se révèlent au fil de l’évolution de sa relation avec le jeune Théo.  
On ne peut qu’être bluffé, subjugué par l’intensité de son jeu. Une performance subtile qui passe énormément par des regard dont on perçoit parfaitement qu’ils sont en totale contradiction avec les propos qu’Anne tient à son mari (excellent Olivier Rabourdin) quand celui-ci lui exprime son désarroi, son incompréhension, après les révélations de son fils, Théo.  
Léa Drucker nous impressionne encore plus que dans le film choc de Xavier Legrand, JUSQU’À LA GARDE qui lui avait valu le César de la meilleure actrice en 2019.

Saluons également la justesse absolue et la grâce de Samuel Kircher (frère de Paul Kircher LE LYCÉEN, LE RÈGNE ANIMAL) qui apporte lui aussi toute l’ambiguïté nécessaire à ce personnage par qui tout arrive, tout dérape.

Catherine Breillat nous offre avec L’ÉTÉ DERNIER une œuvre sulfureuse et inconfortable dans laquelle il est plus question de désir et de culpabilité, que de morale. Ambitieux, casse gueule mais passionnant !

Bonus ****
Scènes du film commentées par Léa Drucker (21mn)
Essais casting de Samuel Kircher et Romane Violeau (13mn)
La leçon de cinéma de Catherine Breillat – Festival international de Films de Femmes (2001 – 16mn)

Plutôt que de nous proposer un commentaire audio de la réalisatrice, Pyramide vidéo a eu l’excellente idée de demander à Léa Drucker de commenter non pas l’intégralité du film mais six de ses scènes les plus emblématiques.

Les propos de la comédienne, qui précise avoir mis beaucoup de choses personnelles dans son personnage, s’avèrent constamment réfléchis et passionnants. Léa Drucker y évoque notamment le travail avec Catherine Breillat, la complexité du tournage de certaines scènes et de sa complicité indispensable avec ses partenaire et notamment le jeune Samuel. Il est assez rare de comprendre à ce point le travail d’un(e) interprète, avec ses interrogations, ses doutes et son dévouement à un projet aussi singulier.  

On retrouve également deux suppléments consacrés aux essais filmés des jeunes Samuel Kircher et Romane Violeau, dirigés avec détermination et bienveillance par Catherine Breillat en personne.  

Enfin, à défaut d’une interview autour du film, Pyramide Vidéo est allé dénicher une leçon de cinéma de Catherine Breillat, donnée par la réalisatrice en 2001, lors du Festival international des films de femmes à Créteil.
L’occasion pour la cinéaste de revenir aux sources et d’évoquer, entre autres, son enfance avec sa découverte de la littérature et sa passion pour le cinéma… Intéressant !

Suro, anatomie d’un couple…
Suro, anatomie d’un couple…

Bonne surprise que ce premier long métrage de Mikel Gurrea malheureusement passé inaperçu lors de sa sortie en salles. Le nom du réalisateur vient s’ajouter à la liste des cinéastes espagnols dont on suit désormais, avec beaucoup d’attention, le travail.

lire plus
Partagez
Tweetez
Enregistrer
Partagez