LES ENFANTS DES AUTRES

LES ENFANTS DES AUTRES de Rebecca Zlotowski
Scénario de Rebecca Zlotowski
Avec Virginie Efira, Roschdy Zem, Chiara Mastroianni, Callie Ferreira-Goncalves, Yamée Couture, Henri-Noël Tabary, Victor Lefebvre, Sébastien Pouderoux…

Drame – 1H43 – France
Sortie en salles le 21 septembre 2022

Rachel a 40 ans, pas d’enfant. Elle aime sa vie : ses élèves du lycée, ses amis, ses ex, ses cours de guitare. En tombant amoureuse d’Ali, elle s’attache à Leila, sa fille de 4 ans. Elle la borde, la soigne, et l’aime comme la sienne. Mais aimer les enfants des autres, c’est un risque à prendre…

3 bonnes raisons de voir ce film

1/ Pour son sujet presque banal, celui de la place de la belle-mère au sein d’une famille reconstituée ! Un thème qui curieusement a très rarement été abordé au cinéma et surtout sous cette forme, à travers le lien intime, souvent cruel et très déstabilisant qui se tisse avec les enfants. Et quand de surcroit le désir profond de cette femme, pour qui le temps passe, est de donner elle-même la vie… La question se complexifie dangereusement !

Rebecca Zlotowski nous avait habitué à des propositions de cinéma ambitieuses mais qui tenaient parfois le spectateur à distance. Elle nous offre cette fois-ci un film à la fois léger et profond, mais surtout d’une intense puissance émotionnelle. Grâce lui soit rendue d’avoir baissé la garde pour nous offrir avec cette œuvre très personnelle, son plus beau film.

2/ Les superlatifs vont finir par manquer pour dire à quel point Virginie Efira est une immense actrice. Après sa prestation sans faute dans REVOIR PARIS (autre excellent film, signé Alice Winocour, sorti début septembre), elle nous offre à travers Rachel, un personnage d’une intensité folle avec une palette de sentiments impressionnante. On est tour à tour, bousculé et transporté par ce que traverse cette femme qui a peur de rester une figurante dans la vie de son compagnon et de cet enfant.

3/ Si la prestation de Virginie Efira impressionne et bouleverse, il ne faut surtout pas minimiser celles de ses partenaires principaux à commencer par celle de l’excellent Roschdy Zem qui a rarement été montré sous un jour aussi vulnérable. Deux autres comédiennes, Chiara Mastroianni et Yamée Couture, parviennent à faire exister fortement leurs personnages en quelques séquences seulement.
Et puis n’oublions pas Callie Ferreira-Goncalves, interprète de la petite Leila qui apporte à la fois l’innocence et la fraîcheur mais aussi toute la cruauté de sa jeunesse.  
Cette interprétation sans faille de la jeune Callie est l’occasion de citer et féliciter pour ce choix Christel Baras, une remarquable directrice de casting spécialisée dans la découverte d’enfants. LA VRAIE FAMILLE, TOMBOY ou PONETTE font partie des nombreux autres films sur lesquels, elle a casté des enfants dont on se souvient toujours pour leur incroyable justesse.  

Partagez
Tweetez
Enregistrer
Partagez