LE PROCÈS GOLDMAN

Drame – Historique – Thriller judiciaire – 1h56 – 2023 – France
Réalisation :  Cédric Kahn
Scénario : Cédric Kahn & Nathalie Hertzberg
Avec Arieh Worthalter, Arthur Harari, Stéphan Guérin-Tillié, Nicolas Briançon, Aurélien Chaussade…
Arieh Worthalter a reçu pour ce film le César 2024 du meilleur acteur.

Sorti en salles le 27 septembre 2023

Disponible en Blu Ray, DVD et VOD – 6 février 2024 – Ad Vitam

Image : 1:33 – Son : Français 5.1 et 2.0
Audiodescription pour aveugles et malvoyants
Sous titres français pour sourds et malentendants

L’histoire
En avril 1976, débute le deuxième procès de Pierre Goldman, militant d’extrême gauche, condamné en première instance à la réclusion criminelle à perpétuité pour quatre braquages à main armée, dont un ayant entraîné la mort de deux pharmaciennes. Il clame son innocence dans cette dernière affaire et devient en quelques semaines l’icône de la gauche intellectuelle. Georges Kiejman, jeune avocat, assure sa défense. Mais très vite, leurs rapports se tendent. Goldman, insaisissable et provocateur, risque la peine capitale et rend l’issue du procès incertaine.

Le film ****
Avec ce 12e long-métrage en tant que réalisateur, Cédric Kahn signe son premier film de procès. Une œuvre intense et captivante où la parole domine. Un (quasi) huis-clos oppressant dont on ressort sans avoir un avis véritablement tranché sur la question de l’innocence ou de la culpabilité de Pierre Goldman.
Et peu importe, tant l’intérêt du film se situe ailleurs. En revanche, on vibre pendant près de deux heures devant les joutes oratoires des principaux protagonistes. On se passionne par l’intensité de ce qui se joue entre le prévenu et son avocat, la défense de ce dernier étant régulièrement mise à mal par les éclats de Goldman. 

« Un film, ça doit être un angle, je ne vois pas l’intérêt de raconter toute l’histoire de quelqu’un ! » Cédric Kahn

A travers sa mise en scène au scalpel, Cédric Kahn saisit au plus près l’incroyable complexité de Goldman. Il soulève de pertinentes et vertigineuses questions, notamment sur la notion de vérité, de l’importance de la justice, du point de vue et de l’engagement.

Son dispositif immersif de tournage est intégralement mis au service de la parole et de ses remarquables interprètes, au cœur de cette salle de tribunal où chacun s’affronte et se défie avec puissance, face à un public qui découvre en temps réel les enjeux du procès…

Précisons évidemment que la réussite du film ne serait pas la même sans ses deux principaux interprètes. Arieh Worthalter compose un Pierre Goldman complexe et fascinant face à un Arthur Harari qui incarne Georges Kiejman de manière magistrale…

A noter que si les deux comédiens étaient, à juste titre, tous deux nommés aux César comme meilleur acteur et meilleur second rôle masculin, c’est l’interprète de Pierre Goldman qui a reçu le très convoité César du meilleur acteur. Raison de plus pour (re)découvrir le second grand film de procès 2023 avec ANATOMIE D’UNE CHUTE.  

Bonus
Podcast- Timeline 5000 ans d’histoire – Entretien avec Cédric Kahn, réalisateur & Nathalie Hertzberg, scénariste du film par Richard Fremder & Iona Bermon – 24mn

Entretien avec Cédric Kahn, Arthur Harari et Arieh Worthalter – 18mn

Deux bonus sont proposés avec le film. Le premier est un entretien avec Cédric Kahn et la scénariste Nathalie Hertzberg pour le podcast « Timeline 5000 ans d’Histoire » qui a pour vocation de contextualiser un événement historique en recevant celui et/ou celle qui l’aborde via un livre, une expo, un film…
Un propos intéressant même s’il est toujours frustrant de se voir proposer en bonus un document audio, plutôt que vidéo…

Le second supplément est un entretien, vidéo cette fois, avec le réalisateur et avec ses deux principaux interprètes Arthur Harari et Arieh Worthalter.
Les deux comédiens reviennent notamment sur leur travail et leur approche respective des personnalités de Georges Kiejman et Pierre Goldman.

Ils partagent également le ressenti de leur réalisateur sur le fait que cette aventure du PROCÈS GOLDMAN fut une formidable et assez rare expérience collective, à travers la forte implication de l’ensemble des équipes techniques et artistiques mais aussi des figurant.e.s qui ont vécu ce tournage en véritable immersion.

Cédric Kahn exprime d’ailleurs parfaitement bien son plaisir à partager ce travail de groupe. Un sentiment assez nouveau pour lui qui avait tendance, auparavant, à vivre les tournages de manière plus douloureuse et plus solitaire.
Parmi les autres questions auxquelles répond Cédric Kahn, celle assez pertinente de sa collaboration devant la caméra avec des cinéastes et en l’occurrence, ici, Arthur Harari mais aussi Laetitia Masson et François Favrat.
On se souvient évidemment que le metteur en scène a très souvent tourné avec des acteurs-actrices / réalisateur-réalisatrices comme Emmanuelle Bercot (FÊTE DE FAMILLE – 2019) Mathieu Kassovitz (VIE SAUVAGE – 2014), Guillaume Canet (UNE VIE MEILLEURE – 2012) ou bien encore Yvan Attal & Valéria Bruni Tedeschi (LES REGRETS – 2009)

Le + Cin’Écrans
Alors qu’il s’apprêtait à présenter quelques jours plus tard son 13è long-métrage MAKING OF à la Mostra de Venise, Cédric Kahn était fin août au Festival du film francophone d’Angoulême pour accompagner LE PROCÈS GOLDMAN, qui avait fait l’ouverture de la Quinzaine des cinéastes à Cannes en mai dernier.

« Le procès, rien que le procès… » Cédric Kahn

L’occasion de revenir avec le cinéaste sur l’aventure passionnante et au long cours du PROCÈS GOLDMAN et d’évoquer, entre autres, ses partis pris originaux de tournage et du choix de son remarquable interprète principal Arieh Worthalter.  

INTERVIEW CÉDRIC KAHN

Partagez
Tweetez
Enregistrer
Partagez