LA DÉRIVE DES CONTINENTS (AU SUD)

Comédie – Drame – 2022 – 1h26 (DVD) – Suisse / France
Réalisation : Lionel Baier
Scénario : Lionel Baier, Laurent Larivière, Julien Bouissoux, Marina de Van
Distribution : Isabelle Carré, Théodore Pellerin, Ursina Lardi, Ivan Georgiev, Tom Villa, Daphné Scoccia…

Sorti en salles le 24 août 2022
Disponible en VOD & DVD le 7 février 2023 chez Blaq out

CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES
Image :  16/9 – 1.85 :1
Audio :  Français Dolby Audio DD 5.1 et 2.0 – Audiodescription
Sous titres pour sourds et malentendants

Le pitch
Nathalie Adler est en mission pour l’Union Européenne en Sicile. Elle est notamment chargée d’organiser la prochaine visite de Macron et Merkel dans un camp de migrants. Présence à haute valeur symbolique, afin de montrer que tout est sous contrôle. Mais qui a encore envie de croire en cette famille européenne au bord de la crise de nerfs ? Sans doute pas Albert, le fils de Nathalie, militant engagé auprès d’une ONG, qui débarque sans prévenir alors qu’il a coupé les ponts avec elle depuis des années. Leurs retrouvailles vont être plus détonantes que ce voyage diplomatique…

L'Innocent Louis Garrel & Noémie Merlant

L’avis Cin’Écrans
La dérive des continents (au sud) est, comme tous les films de Lionel Baier, un objet de cinéma atypique. Et dans le cas de ce 6ème long métrage, une tentative gonflée et souvent réussie de faire cohabiter un sujet de société puissant et clivant (la situation des migrants au cœur de l’Europe) avec une histoire de retrouvailles familiales.
Avec un sens inné du décalage et une forme de poésie, Lionel Baier nous invite à partager la quête intime, souvent drôle et cruelle, d’une mère pour reconquérir son fils, sur fond de drame humanitaire. La dérive n’est pas que celle du continent européen mais aussi celle des sentiments humains.  

Certains pourront reprocher au metteur en scène de vouloir trop en dire, trop en faire. On est aussi en droit de penser (et c’est notre cas) que, malgré quelques maladresses, son film s’avère être un savoureux pamphlet contre les dérives de l’Europe doublé d’un beau portrait de femme, une comédie dramatique burlesque (eh oui !) finement écrite et magistralement défendue, entre autres, par Isabelle Carré et le toujours singulier Théodore Pellerin (CHIEN DE GARDE, JUSQU’A LA FIN DU MONDE).
LA DÉRIVE DES CONTINENTS (AU SUD) est un film souvent surprenant qui mérite cette seconde chance en DVD !

Bonus
Entretien avec Lionel Baier (26 mn)
Un seul bonus est proposé en complément du film mais ce long entretien avec Lionel Baier, réalisateur « pince sans rire » s’avère pertinent et intéressant. Le cinéaste revient sur la genèse et la préparation de ce long métrage qui s’inscrit dans le cadre d’une quadrilogie autour des points cardinaux (COMME DES VOLEURS (A L’EST) en 2006, LES GRANDES ONDES (A L’OUEST) en 2013, en attendant un prochain film « au Nord »…), sur ses choix narratifs, ses influences et notamment sa passion pour la comédie italienne des années 70 à laquelle il emprunte, souvent avec bonheur, une certaine forme d’humour noir.

Partagez
Tweetez
Enregistrer
Partagez