« Le temps fera le tri entre le bon et le mauvais goût ! » Michel Leclerc

J’ai eu l’immense plaisir d’interviewer Michel Leclerc, l’automne dernier à Saint-Georges de Didonne, lors de l’avant-première de son documentaire PINGOUIN & GOELAND ET LEURS 500 PETITS. Cette fois ci, c’est à l’occasion du Festival de Cabourg et de ses journées romantiques, que j’ai pu m’entretenir avec le réalisateur et les 3 principaux interprètes de sa nouvelle et très réussie comédie LES GOÛTS ET LES COULEURS.

L’histoire des GOÛTS ET LES COULEURS est celle de Marcia, jeune chanteuse passionnée qui enregistre un album avec son idole Daredjane, icône rock des années 1970. Mais cette dernière disparait soudainement. Pour sortir leur album, elle doit convaincre l’ayant-droit de Daredjane, qui n’a jamais aimé sa lointaine parente et encore moins sa musique…

« A 20 ans, j’espérais devenir un chanteur de rock, c’était vraiment mon but et j’ai échoué ! » Michel Leclerc

Réalisateur de comédie sociales comme LE NOM DES GENS, TÉLÉ GAUCHO ou LA LUTTE DES CLASSES, Michel Leclerc est aussi et depuis toujours un passionné de musique et de chansons. S’il a longtemps tourné autour de cette passion dans son cinéma, c’est la première fois qu’il en fait le sujet central d’un film.  On retrouve néanmoins au cœur de ce sixième long-métrage de fiction, la patte du réalisateur qui signe ici une nouvelle comédie sur fond de rapports des classes, de regard des autres et d’héritage familial.
Avec LES GOÛTS ET LES COULEURS, le réalisateur qui se produit de temps en temps en concert avec sa complice et coscénariste Baya Kasmi, s’est même collé, pour la première fois au cinéma, et avec une belle réussite, à la composition des chansons d’un film.

« Michel est tellement joyeux, enthousiaste…. Il nous communique une énergie phénoménale ! » Judith Chemla

Michel Leclerc qui se présente également comme un bricoleur dans le cinéma s’est beaucoup amusé dans la création du personnage de Daredjane, à travers la fabrication de clips, d’unes de journaux…
Le réalisateur est parfaitement épaulé par un formidable trio de comédiens principaux, Rebecca Marder, Judith Chemla et Félix Moati et par quelques très beaux seconds-rôles à qui il offre également une superbe partition, tels que Philippe Rebbot, Eye Haïdara ou Arthus.

INTERVIEW MICHEL LECLERC, REBECCA MARDER, JUDITH CHEMLA & FÉLIX MOATI

Partagez
Tweetez
Enregistrer
Partagez