"C'est un film geste ! Il fallait qu'on le dise, qu'on le fasse maintenant ! " Noémie Schmidt

Quelques heures à Paris, un soir d’été en 2020. La caméra suit un passant puis l’autre, voyageant à travers les rues de la ville et multipliant de curieuses rencontres : jeunes excentriques, personnages originaux et anticonformistes. Au cours d’un seul plan ininterrompu, la caméra lie les personnages à travers un même territoire, et une même époque en crise que chacun traverse et questionne à sa manière.

ANNEES 20, est un pur geste de cinéma, une tentative ambitieuse, parfois maladroite mais souvent galvanisante de raconter le monde d’aujourd’hui à travers sa jeunesse.
Et il le fait sous la forme d’un long plan séquence d’une heure trente, tourné dans un Paris libéré à la sortie du premier confinement en juin 2020 ! Un pari fou imaginé, écrit, mis en place et interprété, entre autres, par Noémie Schmidt et Joris Avodo (sous la houlette de leur réalisatrice Elisabeth Vogler) avec la belle complicité d’une quarantaine d’artistes technicien.ne.s et comédien.ne.s.

Une partie de cette bande d’ami.e.s a d’ailleurs pris le chemin des salles obscures début avril pour une belle série d’avant-premières du film. Et iels en ont profité, après Paris, pour célébrer chacune des villes traversées à travers des films (1 ville / 1 film) tournés, une fois encore, sous forme d’un plan séquence d’une dizaine de minutes.
Chaque film était diffusé le soir même de son tournage en amont de l’avant-première du long-métrage.
Ces 11 films sont désormais visibles sur une page YouTube dédiée

C’est à quelques instants de la présentation d’ANNEES 20 au CGR La Rochelle que j’ai eu le grand plaisir de demander à Noémie Schmidt, Margaux Bonin, Lila Poulet- Berenfeld, Léo Poulet, Joris Avodo et Jean Thévenin de revenir pour Cin’Ecrans sur cette aventure humaine et cinématographique hors du commun…

Partagez
Tweetez
Enregistrer