Avec 40% d’augmentation par rapport à l’an passé et un total de 52.000 spectateurs réunis durant 5 jours dans les salles angoumoisines, le Festival du film francophone s’offre un nouveau record.
Le FFA initié par Dominique Besnehard et Marie-France Brière qui marque traditionnellement la rentrée du cinéma, a donc franchi une nouvelle étape dans un parcours déjà riche de 15 éditions.

Nous reviendrons très vite, ici même, sur un certain nombre des films présentés dans les différentes et (trop ?) nombreuses sections du festival, à travers des interviews (près d’une quarantaine sur 6 jours) et chroniques autour de ces films qui sortiront au cours des prochaines semaines et prochains mois.

En attendant, découvrez ci-dessous le palmarès révélé ce dimanche soir au cours d’une cérémonie joyeuse, enthousiaste et rythmée par le groupe du trompettiste Erik Truffaz et la fougue de Patrick Fabre, présentateur de la cérémonie mais aussi de plus de 100 séances de ciné au cours de cette édition.
Si les principaux intervenants ont souligné la grande qualité des 10 films de la compétition 2022, il a bien fallu faire des choix et comme le disait fort justement André Gide « Choisir, c’est renoncer » !
Les choix des deux jurys et du public se sont donc concentrés sur 4 long-métrages.

C’est le film de Lise Akola & Romane Gueret LES PIRES (en salles le 30 novembre) qui succède à UNE HISTOIRE D’AMOUR ET DE DÉSIR de Leyla Bouzid (membre du jury cette année) en obtenant le Valois de diamant du meilleur film.

Le très réussi et bouleversant premier film de Léopold Legrand LE SIXIÈME ENFANT est l’autre grand vainqueur de cette édition avec pas moins de 4 Valois (public, scénario, musique pour la BO de Louis Sclavis et interprétation féminine pour les 2 mamans du film Sara Giraudeau & Judith Chemla).

LE BLEU DU CAFTAN de Maryam Touzani (ADAM) a été récompensé du Valois de la mise en scène et a valu le prix d’interprétation masculine à son interprète principal Saleh Bakri.

Quant à NOÉMIE DIT OUI de Geneviève Albert, outre le prix du Jury étudiant, il a également été salué d’une très méritée mention spéciale pour sa jeune et remarquable interprète Kelly Depeault (la réalisatrice et son actrice -photo ci dessous).

PALMARÈS COMPLET  

Le jury des étudiants francophones, présidé par la comédienne Gwendoline Hamon, a donc décerné son prix au très puissant premier long métrage de la réalisatrice Québécoise Geneviève Albert NOÉMIE DIT OUI (sortie dans les salles françaises en avril 2023)
Le Valois du public a récompensé un film que nous avons également beaucoup aimé sur Cin’Ecrans LE SIXIÈME ENFANT de Léopold Legrand (photo ci dessous) dont nous allons vous reparler très vite, puisque ce premier long métrage sortira en salles le 28 septembre prochain.

Comme tous les ans, la banque Rothschild Martin Maurel a décerné son Valois à un producteur désigné par un collège de distributeurs.
Cette année c’est Caroline Bonmarchand qui a été récompensée pour le magnifique film de Samuel Theis PETITE NATURE (Valois 2021 du jury des étudiants francophones)

Le jury, présidé par André Dussollier, a de son côté décerné 7 prix et une mention spéciale…

Valois René Laloux du meilleur court métrage d’animation
LES LARMES DE LA SEINE
de Yanis Belaid, Eliott Benard, Nicolas Mayeur, Etienne Moulin, Hadrien Pinot, Lisa Vicente, Philippine Singer, Alice Letailleur.

Valois de la musique
Louis Sclavis pour le SIXIÈME ENFANT de Léopold Legrand

Valois du scénario
Léopold Legrand
et Catherine Paillé pour LE SIXIÈME ENFANT de Léopold Legrand – d’après le roman Pleurer des rivières d’Alain Jaspard.

Valois de l’acteur
Saleh Bakri
dans LE BLEU DU CAFTAN de Maryam Touzani

Valois de l’actrice
Sara Giraudeau et Judith Chemla  ((photo ci dessous) dans LE SIXIÈME ENFANT de Léopold Legrand

Valois de la mise en scène
Maryam Touzani pour LE BLEU DU CAFTAN

Valois de Diamant
LES PIRES de Lise Akoka et Romane Gueret

Mention spéciale
Kelly Depeault pour sa composition dans NOÉMIE DIT OUI de Geneviève Albert

A l’issue de cette cérémonie de clôture du FFA2022, les festivaliers ont pu découvrir la nouvelle et très réjouissante comédie de l’acteur/réalisateur Louis Garrel L’INNOCENT.

Rendez-vous en août 2023, pour la 16ème édition du désormais incontournable Festival du film francophone et dans quelques heures, ici même, pour retrouver les réactions des principaux lauréats à notre micro.

Partagez
Tweetez
Enregistrer