- TROIS FOIS RIEN -

TROIS FOIS RIEN de Nadège Loiseau avec Philippe Rebbot, Antoine Bertrand, Côme Levin, Emilie Caen, Nadège Beausson-Diagne…
Comédie 2021 – 1H34 – France
Sortie en salles le 16 mars 2022

Brindille, Casquette et La Flèche vivent comme ils peuvent, au jour le jour, dans le bois de Vincennes. Mais leur situation précaire devrait changer du tout au tout le jour où ils gagnent au Loto. Encore faut-il pouvoir encaisser l’argent, car sans domicile, pas de carte d’identité à jour et sans compte bancaire, pas de paiement !

3 bonnes raisons de voir ce film

1/ Pour son trio d’acteurs principaux, déjà présents dans LE PETIT LOCATAIRE, le premier long de Nadège Loiseau. Ils incarnent avec un plaisir communicatif, une belle bande de pieds nickelés de la rue aux prises avec les affres de l’administration et les incohérences et incompréhensions de notre monde. Une nouvelle fois, Philippe Rebbot prête son humanité, sa dégaine et sa nonchalance naturelle à un personnage dépourvu de tout cynisme. Antoine Bertrand incarne le plus raisonnable, en apparence, de ces trois personnages. L’acteur-animateur québécois confirme ici tout le bien que l’on pensait de lui après DEMAIN TOUT COMMENCE d’Hugo Gélin. Quant à Côme Levin (Révélation de RADIOSTARS en 2012), il entraîne avec une belle énergie le spectateur dans la folie douce de La Flèche.

2/ Rarement comédie sociale française aura été aussi réussie, si l’on excepte les films de Louis-Julien Petit (DISCOUNT, LES INVISIBLES) ou ceux du duo Tolédano / Nakache (HORS NORME, INTOUCHABLES…).
Grâce à ses comédiens mais aussi à un scénario malin et des dialogues percutants, Nadège Loiseau réussit à nous émouvoir, mais aussi à nous faire rire très franchement au récit des mésaventures de ses trois « atta-chiants » anti héros du quotidien, sans jamais les regarder de haut. Le pari était risqué, il est remporté haut la main.

3/
Si TROIS FOIS RIEN doit beaucoup à son réjouissant casting masculin, il serait injuste de passer sous silence la partition très juste des femmes du film : Nadège Beausson-Diagne incarne Vénus, une prostituée au grand cœur, à la fois forte et vulnérable à laquelle est très attaché Casquette, alias Philippe Rebbot.
De son côté Emilie Caen interprète avec grâce, une jeune femme en charge d’aider les heureux gagnants du loto à garder les pieds sur terre. Sa tâche, vous vous en doutez ne sera pas simple, même si son regard comme celui des spectateurs va beaucoup évoluer sur ces trois hommes qui n’en attendaient sans doute pas tant !

Partagez
Tweetez
Enregistrer