- La panthère des neiges -

LA PANTHERE DES NEIGES de Marie Amiguet et Vincent Munier avec Vincent Munier et Sylvain Tesson
Documentaire 2021 – 1H32
Sortie en salles le 15 décembre 2021

Au coeur des hauts plateaux tibétains, le photographe Vincent Munier entraîne l’écrivain Sylvain Tesson dans sa quête de la panthère des neiges. Il l’initie à l’art délicat de l’affût, à la lecture des traces et à la patience nécessaire pour entrevoir les bêtes. En parcourant les sommets habités par des présences invisibles, les deux hommes tissent un dialogue sur notre place parmi les êtres vivants et célèbrent la beauté du monde.

LA PANTHERE DES NEIGES faisait partie de la nouvelles section « Cinéma pour le climat » dans le cadre de la sélection officielle du Festival international du film de Cannes 2021.  

3 bonnes raisons de voir ce film

1/ Avec la complicité amusée du photographe Vincent Munier, Sylvain Tesson nous fait partager sa découverte des sublimes paysages sauvages du haut Tibet, à la recherche de la fameuse panthère des neiges.
Cette quête de l’animal par le photographe serein et l’écrivain impatient est aussi l’occasion d’une belle introspection pour ses protagonistes et le spectateur, tant Marie Amiguet et Vincent Munier, coréalisateurs du film, savent donner du temps au temps, sans jamais nous ennuyer. On redécouvre le plaisir de la découverte d’un monde qui semble figé dans le temps. Au fil de ce somptueux documentaire, on se rend bien compte que ce n’est pas véritablement le cas et que la vie y est très présente et puissante…

2/ Si le propos global et le traitement du film est très différent, on peut rapprocher LA PANTHERE DES NEIGES du documentaire de Cyril Dion ANIMAL, sur au moins un point ! Pour continuer à bénéficier de la beauté et des bienfaits de notre planète, apprenons à mieux la regarder et à la partager. L’Homme n’y est qu’un animal, parmi tant d’autres… Ne l’oublions pas !

3/
Pour la magnifique musique de Warren Elis & Nick Cave. Après avoir déjà signé près d’une quinzaine de bandes originales de film, les deux musiciens australiens nous livrent une BO somptueuse qui sait à la fois se fondre dans les paysages magnifiques du film mais aussi s’octroyer quelques moments de bravoure comme le sublime We are not alone…

Partagez
Tweetez
Enregistrer
Partagez