- La fracture -

LA FRACTURE de Catherine Corsini avec Marina Foïs, Valéria Bruni-Tedeschi, Pio Marmaï, Aïssatou Diallo Sagna…
Comédie dramatique 2021 – 1H38
Sortie en salles le 27 octobre 2021

Raf et Julie, un couple au bord de la rupture, se retrouvent dans un service d’Urgences proche de l’asphyxie le soir d’une manifestation parisienne des Gilets Jaunes. Leur rencontre avec Yann, un manifestant blessé et en colère, va faire voler en éclats les certitudes et les préjugés de chacun. À l’extérieur, la tension monte. L’hôpital, sous pression, doit fermer ses portes. Le personnel est débordé. La nuit va être longue…

LA FRACTURE faisait partie de la Sélection officielle en compétition du Festival international du film de Cannes 2021

3 bonnes raisons de voir ce film

1/ Pour son ancrage puissant dans l’actualité sociale et politique de notre pays. La réalisatrice propose un instantané saisissant de la France de 2020 et de cet hôpital au bord de la rupture malgré l’engagement et le dévouement sans faille de la plupart des femmes et hommes qui le constituent. Le film rend un bel hommage à ce personnel soignant à qui on voudrait parfois faire baisser les bras, faute de les aider réellement…

2/ Après deux films d’époque, déjà très réussis, LA BELLE SAISON et UN AMOUR IMPOSSIBLE, Catherine Corsini est de retour avec LA FRACTURE, un film ancré dans notre quotidien de 2020. La scénariste – réalisatrice s’affranchit avec bonheur des principaux écueils liés à ce type de projet. Elle nous offre un film contemporain, jamais manichéen, à l’équilibre parfait.
LA FRACTURE est à la fois, une tragicomédie (aux situations parfois même à la limite du burlesque), un drame social, un film politique, voire un documentaire sur notre société qui se délite… Il est l’œuvre d’une réalisatrice profondément humaniste qui, à l’image de ses protagonistes, ne veut pas baisser les bras et croire en un avenir meilleur. 


3/
Catherine Corsini sait toujours parfaitement mettre en valeur son casting. C’est à nouveau le cas avec ce film dont se dégage une énergie folle grâce à une mise en scène nerveuse et immersive mais aussi à l’investissement physique et émotionnel de son beau trio d’acteurs professionnels.
Marina Fois est une fois de plus irréprochable et parvient encore à nous étonner à travers son personnage de femme qui doute mais essaie de se persuader qu’elle est arrivée au bout de son histoire d’amour avec Raf. Cet amour est justement incarné par la toujours surprenante Valéria Bruni-Tedeschi qui nous régale en composant un personnage d’une formidable richesse. En proie à mille questions, Raf est à la fois drôle, hystérique et tendre, exaspérante et bouleversante… Quant à Pio Marmaï, il offre à Yann, routier en colère, engagé dans le mouvement des Gilets jaunes, toute sa fougue et une belle subtilité.

Il ne faut surtout pas oublier dans ce concert de louanges, la remarquable Aïssatou Diallo Sagna, véritable aide-soignante et comédienne non professionnelle qui apporte au film sa bouleversante humanité et une justesse absolue. Une très belle actrice est née…

Partagez
Tweetez
Enregistrer
Partagez