- FUNAMBULES - JUKE-BOX -

FUNAMBULES de Ilan Klipper avec Aube Martin, Marcus, Yoann, Jean-François, Camille Chamoux…
Documentaire 2020 – 1H15 – France
Sortie en salles le 16 mars 2022

Quelle est l’épaisseur du mur qui nous sépare de la folie ? Personne ne sait de quoi il est fait. Personne ne sait jusqu’à quel point il résiste. Aube, Yoan, Marcus, eux, ont franchi le seuil. Ils vivent de l’autre côté du miroir.

FUNAMBULES a fait partie de la Sélection ACID Cannes 2020.
Il sort en salles accompagné du court métrage JUKE-BOX (23 min) d’Ilan Klipper avec Christophe, Sabrina Seyvecou et Marylin Canto.

 

3 bonnes raisons de voir ce film

1/ Avec FUNAMBULES, Ilan Klipper réalisateur de la fiction LE CIEL ETOILE AU DESSUS DE MA TETE, en 2017 et d’un remarquable documentaire SAINT-ANNE, HOPITAL PSYCHIATRIQUE en 2010, poursuit son exploration de la psychiatrie, mais cette fois ci du côté de l’intime avec une oeuvre constamment surprenante portée par la mise en paroles et en images du monde intérieur de personnalités hors du commun.

FUNAMBULES est un film totalement atypique qui évolue en permanence sur un fil, entre documentaire et fiction expérimentale (on s’interroge notamment sur le lien réel qui existe entre l’actrice Camille Chamoux et Marcus).
En fin de projection, on a le sentiment d’avoir passé un long moment dans la tête de ses protagonistes, à travers leurs pensées parfois étranges et souvent déroutantes. Il faut saluer l’incroyable talent d’écoute dont a, sans aucun doute, dû faire preuve le réalisateur et sa manière originale de restituer cette parole de Aube, Yoann, Marcus ou Jean-François.

2/ Si la forme hybride et parfois radicale de FUNAMBULES peut s’avérer déroutante, le film et ses « personnages » fantasques suscitent de la part du spectateur une véritable curiosité et une réelle empathie. Il nous interroge également en permanence sur la question de la normalité, celle de la folie et comment soi-même on se positionne… En ces temps troublés, la question mérite d’être posée, même si le degré de folie peut être très, très différent d’un individu à un autre !

3/
FUNAMBULES, long-métrage assez court d’une heure quinze est accompagné de JUKE-BOX également signé Ilan Klipper, en 2014. Ce court métrage de fiction s’intéresse à un musicien qui a connu le succès avant de sombrer dans l’oubli et qui vit désormais reclus avec ses fantômes.
JUKE BOX est une magnifique occasion de retrouver Christophe dans un rôle de composition, conçu autour du chanteur. Le film laisse entrevoir le pur esprit créatif (qui confère parfois à une certaine forme de folie) du musicien à travers l’élaboration d’un morceau inédit.
Et comme dans FUNAMBULES, la frontière entre fiction et documentaire est ténue et s’avère très cohérente avec le parcours du réalisateur.

Partagez
Tweetez
Enregistrer