- Boîte noire -

BOITE NOIRE de Yann Gozlan avec Pierre Niney, Lou de Laâge, André Dussolier…
Thriller – Drame – 2020 – 2H09
Sortie en salles le 8 septembre 2021

Que s’est-il passé à bord du vol Dubaï-Paris avant son crash dans le massif alpin ? Technicien au BEA, autorité responsable des enquêtes de sécurité dans l’aviation civile, Mathieu Vasseur est propulsé enquêteur en chef sur une catastrophe aérienne sans précédent. Erreur de pilotage ? Défaillance technique ? Acte terroriste ? L’analyse minutieuse des boîtes noires va pousser Mathieu à mener en secret sa propre investigation. Il ignore encore jusqu’où va le mener sa quête de vérité.

Présenté en compétition au Festival Polar de Reims et à celui du Film Francophone d’Angoulême, BOITE NOIRE y a remporté les deux fois le Prix du Public.  

3 bonnes raisons de voir ce film

1/ Entrainé sur la fausse piste d’un simple film catastrophe, le spectateur de BOITE NOIRE se retrouve au final face à un thriller mental et paranoïaque, ultra efficace. Et ce n’est pas là le moindre plaisir procuré par ce quatrième long-métrage de Yann Gozlan (CAPTIFS, UN HOMME IDEAL, BURN OUT).
Le réalisateur très inspiré passe à la vitesse supérieure et signe, sans aucun doute, son film le plus abouti, à tous points de vue. Une œuvre ambitieuse dans la droite lignée du cinéma d’Alan J. Pakula (KLUTE, LES HOMMES DU PRESIDENT ou A CAUSE D’UN ASSASSINAT).

Ultra documenté, notamment sur le fonctionnement du BEA (Le Bureau d’enquêtes et d’analyses pour la sécurité de l’aviation civile) BOITE NOIRE évite le principal écueil propre à ce genre de films. En effet, le spectateur n’est jamais noyé sous un imbroglio technique, même si le vocabulaire scientifique reste très présent tout au long du récit. On saisit en permanence tous les enjeux, grâce à la subtilité d’un scénario brillant qui fait la part belle à l’intime et aux affres de son personnage principal.  

2/ Avec ce nouveau film, Yann Gozlan propose au spectateur une expérience cinéma très immersive, grâce à un remarquable travail sur le son et à une mise en scène inspirée. On retiendra, notamment, un beau plan séquence d’ouverture et une scène de projection mentale de son personnage principal, au cœur de l’avion au moment du crash.

3/
Après UN HOMME IDEAL qui marquait leur première collaboration, Yann Gozlan retrouve avec bonheur l’excellent Pierre Niney dans le rôle d’un homme ambitieux et obsessionnel en proie aux doutes.
L’acteur dont on a le sentiment qu’il peut tout jouer ajoute ici une belle corde à son arc avec un personnage complexe, coincé entre sa vie familiale et des enjeux économiques, industriels qui le dépassent, et auquel il apporte beaucoup de nuances.  

Partagez
Tweetez
Enregistrer
Partagez