DE GRÂCE (série - 6x52mn)

Une série créée par Maxime Crupaux et Baptiste Fillon
Réalisée par Vincent Maël Cardona
Avec Olivier Gourmet, Pierre Lottin, Margot Bancilhon, Panayotis Pascot, Astrid Whettnall, Philippe Rebbot, Gringe, Eliane Umuhire, Nailia Harzoune, Alyzée Costes, Xavier Beauvois

Drame, Thriller – 6x52mn – France – 2023

Diffusion du 31 janvier au 15 mars 2024 sur Arte.tv et les jeudis 8 et 15 février 2024 à 20h55 sur Arte.

L’histoire
Pierre Leprieur est né au Havre, avec du pétrole et du sel dans le sang. Homme de tous les combats, il est devenu par son engagement politique et syndical une figure respectée parmi les dockers. Mais le soir de ses 60 ans, alors que ses proches sont réunis pour son anniversaire, tout s’effondre. Son fils cadet, Simon est arrêté au volant d’une voiture que son frère Jean, concessionnaire, lui a prêtée pour la soirée. Un kilo de cocaïne est retrouvé dans le châssis.

3 bonnes raisons de voir la série

1/ Pour l’ambition artistique d’un projet qui marque la première et brillante incursion dans la série TV pour Vincent Maël Cardona, réalisateur du César de la meilleure première œuvre 2022, l’excellent LES MAGNÉTIQUES.

Sur un scénario captivant aux rebondissements souvent inattendus et aux allures de tragédie familiale, le cinéaste nous régale d’une mise en scène majestueuse et lyrique qui se joue brillamment des obstacles comme celui des nombreuses séquences nocturnes.

Vincent Maël Cardona
joue aussi très habilement avec la géographie des docks et la dimension graphique si particulière de la ville du Havre.        

2 / Pour l’audace d’un casting particulièrement réussi et réjouissant. Si l’utilisation de la voix of représente souvent un piège, l’emploi de celle d’Olivier Gourmet (rassurez-vous, il est aussi très présent à l’écran) est ici particulièrement judicieux.

Citons également la trop rare Margot Bancilhon dont le rôle d’Emma lui a valu un mérité prix d’interprétation au Festival Série Mania 2023, le génial Pierre Lottin qui surprend de film en film et dont l’impulsivité qu’il donne à son personnage impressionne.

Panayotis Pascot (photo ci dessus), lui n’en finit plus de se révéler. Qu’il semble loin pourtant le temps où le comédien jouait les chroniqueurs- journalistes « tête à claque » dans Le petit journal de Canal+. Après le one man show et le succès de son premier livre « La prochaine fois que tu mordras la poussière » et quelques apparitions au cinéma et dans des séries, il trouve sans aucun doute avec le personnage de Simon, son rôle le plus noir, le plus dramatique mais aussi le plus beau et le plus réussi.

N’oublions pas non plus de citer Astrid Whettnall, Philippe Rebbot (dans un total et surprenant contre-emploi), Xavier Beauvois, Gringe, Nailia Harzoune ou bien encore Eliane Umuhire (belle révélation du récent AUGURE de Baloji) qui contribuent pleinement à la belle réussite de la série.

3 / Pour la manière dont se déploie cette histoire passionnante, complexe, intrigante mais jamais prévisible autour de thèmes forts comme la transmission, l’émancipation, la jalousie, la rancœur, la trahison et au final, peut-être quand même, la résilience et l’espoir.

Par sa stylisation, sa mise en scène inspirée, sa photographie subtile, le jeu inspiré de ses interprètes et une BO intense de Maxence Dussère, DE GRÂCE évite de sombrer dans le polar réaliste pour s’offrir une dimension de conte mythologique. A voir absolument.  

Partagez
Tweetez
Enregistrer
Partagez