ADIEU MONSIEUR HAFFMANN

Un film réalisé par Fred Cavayé
Scénario : Fred Cavayé, Sarah Kaminsky d’après la pièce de Jean-Philippe Daguerre

Drame – 1h56 – France
Distribution : Daniel Auteuil, Gilles Lellouche, Sara Giraudeau…
Sorti en salles le 12 janvier 2022
Disponible en VOD, DVD & Blu-ray chez Orange Studio

Son: Français 2.0 – Français 5.1. Audiodescription
Sous-titres:
sourds et malentendants
Image:
16/9
Bonus:
Commentaire audio de Fred Cavayé – Module de making of – Scène coupée.

Le pitch
Paris 1941. François Mercier est un homme ordinaire qui n’aspire qu’à fonder une famille avec la femme qu’il aime, Blanche. Il est aussi l’employé d’un joaillier talentueux, M. Haffmann. Mais face à l’occupation allemande, les deux hommes n’auront d’autre choix que de conclure un accord dont les conséquences, au fil des mois, bouleverseront le destin de nos trois personnages.

L’avis Cin’Ecrans
Avec ce 6em long-métrage (sans compter l’épisode des INFIDELES qu’il a réalisé en 2012, Fred Cavayé s’attaque à un nouveau genre.
Après le thriller, la comédie et la comédie dramatique, c’est un drame que le réalisateur d’A BOUT PORTANT nous invite à partager cette fois-ci.

ADIEU MONSIEUR HAFFMANN marque la troisième collaboration de Fred Cavayé avec Gilles Lellouche. Avec ce personnage de salaud malgré lui, l’acteur confirme ici qu’il est devenu une figure incontournable de notre cinéma, avec une belle palette de jeu et une vraie curiosité dans le choix de ses rôles (LE SENS DE LA FÊTE, PUPILLE ou BAC NORD pour ne citer qu’eux).
Il est ici épaulé par deux acteurs magnifiques Daniel Auteuil et Sara Giraudeau, qui apportent beaucoup de nuances à leurs personnages, dans des registres très différents.
Le propos du film aurait pu se suffire à lui-même, mais ce sujet puissant est transcendé par la mise en scène sobre et précise de Fred Cavayé et par une belle économie des mots. La force du film est plutôt à trouver dans de petits gestes et des regards échangés par ses protagonistes.

Bonus
En supplément sur le DVD et le BR du film, une très courte séquence promotionnelle, « vendue » comme un module de making-of. Soit ! Mais pour le coup, on aurait aimé en avoir vraiment plus afin de découvrir l’envers du décor du tournage de ce film qui a subi de plein fouet la crise Covid.
Heureusement le commentaire audio du réalisateur vient en partie compenser cette impression de trop peu. Si l’exercice peut parfois être rébarbatif pour les intervenants et le spectateur/auditeur sur certains films, Fred Cavayé s’en sort ici plutôt bien, en affirmant et précisant, notamment, certains partis pris de mise en scène.  
Ajoutons à ces deux bonus, une scène coupée intéressante mais dont on imagine aisément pourquoi elle n’a pas trouvé sa place dans le montage final…

A propos du film 
ADIEU MONSIEUR HAFFMANN a valu un très mérité prix d’interprétation féminine à l’excellente Sara Giraudeau lors du dernier Festival du Film de Sarlat. Le film, lui, s’est vu attribuer la Salamandre d’or du meilleur film, grand prix décerné par le public.

Le + Cin’Ecrans
Retrouvez ci-dessous, l’interview de Fred Cavayé, réalisée quelques heures avant la toute première projection publique du film. C’était en novembre dernier au Festival du Film de Sarlat.

INTERVIEW FRED CAVAYÉ

Partagez
Tweetez
Enregistrer