À LA JOIE

Un film de Jérôme Bonnell
Scénario : Jérôme Bonnell
Comédie dramatique – 1h44 – France
Coproduction Arte France, Stromboli Films

Diffusion sur Arte le vendredi 1er mars 2024 – 20h55
Disponible également sur arte.tv du 23 février au 29 mai 2024

L’histoire 
Mars 2020 : Véra, avocate à Montpellier revient à Paris rendre visite à ses parents. Le pays bruisse des rumeurs d’une maladie qui se propage et d’un confinement qui menace. Lorsque les premières mesures tombent, Véra décide de rester à Paris, et ment à Mehdi, son fiancé qui l’attend à Montpellier. Elle trouve refuge dans un appartement prêté par une amie qui vient de quitter la capitale. Entre anxiété devant cette situation inconnue et soulagement de cette solitude soudaine, Véra prend ses marques. Elle fait la connaissance de Sam.

L’avis Cin’Écrans **** ½

Deux ans après LES HAUTES HERBES, mini-série réalisée pour Arte, le cinéaste Jérôme Bonnell retrouve la chaîne franco-allemande avec À LA JOIE.
Ce grand film romanesque qui aurait eu toute sa place sur grand écran marque une nouvelle et éclatante réussite pour le réalisateur d’À TROIS ON Y VA et LE TEMPS DE L’AVENTURE.

À LA JOIE qui a vu le jour au tout début du premier confinement, en fait sa toile de fond pour poser une question simple autour du thème de la rencontre amoureuse dans ce contexte très particulier : un amour peut-il naitre et s’épanouir sans le regard des autres ?

« Surtout éviter la complaisance, surtout ne pas faire un film putassier ! » Jérôme Bonnell

On retrouve dans ce nouveau film de Jérôme Bonnell toute la singularité de son cinéma à la fois charnel et élégant.
Le réalisateur signe avec À LA JOIE, un huis-clos original et lumineux sur le temps présent. Un film dont le ton oscille en permanence entre drôlerie et gravité. Jérôme Bonnell ose même le burlesque avec une belle réussite.
Il faut dire que le cinéaste est particulièrement bien servi par son excellent duo d’interprètes, Amel Charif, véritable découverte du film et Pablo Pauly qui prouve de film en film (de DISCOUNT à TROIS NUITS PAR SEMAINE, en passant par PATIENTS ou TROIS JOURS ET UNE VIE), quel subtil acteur il est !
Ils donnent au film sa joyeuse sensualité, une belle sensibilité et surtout un charme fou dont le souvenir reste profondément gravé en mémoire.

Le + Cin’Écrans
C’est à l’occasion de la présentation de À LA JOIE lors du Festival Fiction TV de La Rochelle en septembre 2023 que j’ai eu l’immense plaisir de retrouver Jérôme Bonnell pour évoquer cette seconde incursion TV, deux ans après LES HAUTES HERBES.

« Le contexte du covid était vraiment un alibi pour raconter tout ça ! » Jérôme Bonnell

L’occasion d’évoquer, entre autres, la genèse très spécifique du film, le travail avec Amel Charif et Pablo Pauly, le tournage des scènes d’amour ou bien encore les questions de mise en scène dans un espace restreint…

INTERVIEW JÉRÔME BONNELL

Partagez
Tweetez
Enregistrer
Partagez